Forum Social Mondial, étape clé de convergence internationale pour la Justice climatique

La Coalition Climat 21 a convoqué une large réunion internationale de convergence en amont du FSM de Tunis, dans le but de consolider le dialogue au sein du mouvement international pour la justice climatique.

 

 

Les 23 et 24 mars 2015

La Coalition Climat 21 a convoqué une large réunion internationale de convergence en amont du FSM de Tunis, dans le but de consolider le dialogue au sein du mouvement international pour la justice climatique, notamment en travaillant la base d'une narrative et s'accordant sur les dates clés de mobilisation.

Face aux politiques inconsistantes et au manque d'ambition des gouvernements, l'enjeu majeur reste de gagner une bataille mondiale, nationale et locale autour du changement climatique, en mobilisant massivement les citoyens et en faisant entendre nos revendications et demandes.

Pour remettre en perspective les mobilisations prévues en France et dans le monde en vue la COP21, plusieurs interventions ont repris les leçons tirées des grandes mobilisations de 2014 notamment la Marche des Peuples pour le Climat de septembre dernier à New-York et le  Sommet des Peuples face au Changement Climatique à Lima lors de la COP20.

Pour illustrer quelques-unes des nombreuses initiatives de cette année en matière de justice climatique, divers acteurs ont présenté leurs actions : « Run for life », un grand relai qui partira de la Norvège jusqu'à Paris, la campagne « Reclaim Power » portée notamment par les Amis de la Terre, les assemblées de femmes paysannes dans plusieurs pays Africains, les villages Alternatiba, la mobilisation belge au travers du Climate Express, les campagnes pour le désinvestissement des énergies fossiles, etc. Ces campagnes partagent toutes l'envie de sensibiliser et mobiliser de plus en plus d'individus, montrant ainsi le pouvoir des citoyens comme acteurs de changement et de remise en question de notre modèle consumériste de développement.

Ces interventions inscrivent la Coalition dans un historique de construction d'un mouvement global pour la justice climatique : Paris sera une étape clé et une opportunité de construire un mouvement citoyen porteur de changement. Pour ne pas rester spectateur de l’échec des négociations, il faut dores et déjà penser à 2016 afin de donner suite aux mobilisations de Paris. Fruit d’une réflexion collective, l’agenda des mobilisations doit être imposé en marge de l’agenda officiel pour que la COP permette au mouvement climatique de se renforcer. Quelle que soit l'issue officielle de la COP21, nous devons veiller à ce  que les gouvernements n'aient pas le dernier mot et ne crient pas victoire avec un texte dont nous pouvons craindre qu'il ne sera ni ambitieux ni contraignant.

Le travail continue pour la Coalition qui doit en amont de la prochaine réunion internationale des 13 et 14 juin prochains, en tenant compte des réactions et suggestions de la réunion de Tunis : parmi elles, la complète intégration des voix des pays du Sud « global », le besoin d'un changement systémique de modèle énergétique, l'urgence d'adapter de nombreux pays déjà victimes des perturbations climatiques et l'appel à une mobilisation massive pour la transition écologique et la justice climatique. D'ici juin 2015, la Coalition travaillera des propositions concrètes d'actions de mobilisation, ci-dessous vous trouverez l'appel à mobilisation de la Coalition pour l'année 2015 : 

 

  • Week-end des 30 et 31 mai : 1000 initiatives pour le climat, dénonçons ensemble les responsables du changement climatique
  • Week-end des 26 et 27 septembre : week-end d'actions autour des solutions et alternatives citoyennes en France avec un grand village Alternatiba à Paris
  • Le 29 novembre : mobilisation de masse décentralisée dans les capitales du monde entier
  • Pendant les deux semaines de la COP21 : Montée en puissance des mobilisations, espace ouvert de la société civile (sommet alternatif)
  • 12 décembre : Mobilisation de masse à Paris, revendiquant notre pouvoir citoyen et construisant le chemin pour les prochaines étapes dans la lutte globale contre le changement climatique

 

Forum Social Mondial de Tunis : la Coalition Climat 21 porteuse d'initiatives pour le climat

 

Jeudi 26 mars, au Forum Social Mondial (FSM) de Tunis, s’est tenu un atelier de travail de la Coalition Climat 21 pour présenter à l'international cet espace de convergence pour les mobilisations nationales et internationales dans le contexte de la COP21. Étaient présents des acteurs français et internationaux de divers horizons : jeunes, syndicats, représentants d’organisations de solidarité internationale, mouvements sociaux et paysans, etc.

Forte de sa diversité d’acteurs, la Coalition voulait faire de cet atelier un moment de partage des différentes initiatives pour le climat cette année et au-delà, pour aboutir à une transition citoyenne et écologique. Après une brève présentation de la Coalition et des temps forts de mobilisations décidés lors de la réunion internationale des 23 et 24 mars, la parole a été donnée aux porteurs d’initiatives qui s’inscrivent dans l’esprit de mobilisation citoyenne de la Coalition.

Ce fut le cas du mouvement Alternatiba qui organise partout en France des villages des alternatives face la crise sociale et climatique dans un esprit positif et de convivialité, notamment les 26 et 27 septembre à Paris et dont les thématiques recoupent toutes les problématiques locales où l’action citoyenne est force de changement (agriculture, économie, transport, habitat, éducation, etc.). Les jeunes étaient présents au travers du WARN (We Are Ready Now !) qui organise la COY (Conference of the Youth) en Novembre à Paris en insistant sur leur volonté d’élargir cet espace de jeunes au-delà des experts des négociations sur le climat, pour une plus grande diversité de débats et de participants. Les jeunes belges du Climate Express présentaient eux leur initiative de mobiliser 10 000 belges, en train, bus et en vélo depuis différentes villes de Belgique jusqu’à Paris pour la COP21, relançant l’activisme dans leur pays.

L’accent a également été mis sur l’importance de l’implication des travailleurs dans le débat sur le climat, avec la participation de syndicats comme Solidaires, et également avec la participation du Grassroots Global Justice qui défend les communautés de travailleurs, les peuples autochtones et les personnes de couleur aux États-Unis pour une justice sociale et vers une transition écologique, ces mêmes personnes qui s’étaient massivement mobilisées en septembre dernier lors de la Marche pour le climat à New-York.

Une représentante de la Coordination régional pour Action/2015 en Amérique Latine et les Caraïbes a appuyé sur l’urgence de considérer de vraies solutions de développement « durable » et d’adaptation pour les zones qui comptent de nombreuses communautés directement affectées par le changement climatique et la précarité énergétique.

Enfin, de nombreux membres de la Coalition s’accordent sur un agenda de mobilisations qui s’adressent directement aux responsables des changements climatiques accélérés, à savoir les États et multinationales, avec des actions directes (mobilisation sur les sièges des multinationales) ou à travers des actions juridiques et de plaidoyer.

 

Retrouvez l'invitation de la Coalition Climat au FSM : 

INVITATION

Réunion sur les stratégies de mobilisation le 23 et 24 mars 2015 à Tunis

Bonjour à tou-te-s,

La « Coalition Climat 21 » réunit près de 100 organisations/associations françaises – ONGs environnementales et de développement, organisations syndicales, mouvements sociaux et groupes locaux. Elle a été créée au début de l'année 2014 pour coordonner la mobilisation en préparation de la Conférence Climat qui se tiendra à Paris en décembre 2015. C'est une structure française qui a également pour objectif de coordonner les réseaux internationaux en vue de préparer la mobilisation autour du changement climatique en amont et pendant la COP21, en France, en Europe et dans le monde.

La coalition a organisé une première réunion internationale en août dernier avec 200 participants venant de différents continents. Cela a permis de mettre en contact les groupes afin de faire le point sur leurs positions respectives et d'identifier quelles décisions nécessitaient un travail plus approfondi pour consolider un fil conducteur commun autour de la mobilisation. Depuis, un certain nombre de discussions ont eu lieu au sein du réseau des membres de la coalition, lors de téléconférences organisées par la Coalition, ainsi qu'à Lima en décembre 2014 avec l'aide du comité de mobilisation péruvien. Vous pouvez trouver ci-joint l'appel à mobilisation finalisé qui inclut les dates clés de mobilisation en 2015.

En tant que coalition, nous avons identifié le besoin pour les mouvements et réseaux internationaux de se rencontrer une nouvelle fois pour discuter des stratégies de mobilisation autour de la COP21. Cette réunion devrait nous permettre d'avancer sur des questions clés telles que les formes et les objectifs des mobilisations qui auront lieu de juin à décembre et au delà.

Nous avons décidé de tenir cette réunion le 23 et 24 mars 2015 à Tunis pour bénéficier de l'infrastructure et de la logistique mises en place pour le Forum Social Mondial qui aura lieu la même semaine. Nous espérons élargir l'invitation à tous les groupes engagés préparant des mobilisations sur le changement climatique en 2015 et après. Nous espérons que beaucoup d'entre vous seront présent-e-s ou bien fourniront une contribution avant la réunion. Un agenda provisoire sera diffusé deux semaines avant la réunion.

Enfin, à la suite des discussions entamées à Paris, à Lima et à Tunis, nous tiendrons une troisième réunion internationale les 13 et 14 juin à Paris, pour continuer de préparer et d'articuler les plans et stratégies de mobilisation en vue de la COP 21.

 
Juliette Rousseau
Coordinatrice Coalition Climat 21

 

 

Pour toutes questions : contact@coalitionclimat21.org