Revue de presse climat & Cop 21 du 22 octobre 2015

Par Victor Vauquois, 
 
Cette semaine dans la revue de presse climat & Cop 21, vents contraires et batailles de chiffres à Bonn pour les dernières intersessions de négociations, tandis que les mobilisations se préparent pour la Cop, avec notamment :
A Bonn, retour sur un accord trop peu ambitieux et ses enjeux clés...
- Climat : ultimes négociations avant Paris - Le Monde - 19 octobre ; où pour le début de ces dernières intersessions avant la Cop l'on fait le point sur les contributions et grands enjeux à régler comme le financement, la prise en compte de l'adaptation, la forme juridique, et les mécanismes de révision et de long terme.
- Climat : la transition énergétique promise par les États n’est pas assez rapide - Le Monde - 22 octobre ; où "un consortium de 16 instituts de recherche financé par la Commission européenne" estime que les contributions sont insuffisantes pour rester en dessous des +2°C, et balaie des pistes pour en "débloquer les verrous".
- Les États préparent un réchauffement climatique supérieur à 3°C ! - Blog Médiapart - 21 octobre ; où Maxime Combes revient sur le contre-rapport de la société civile présenté à Bonn sur les prévisions en fonction des contributions reçues, qui estime lui à au moins +3°C le réchauffement avec ces ambitions, montre que les efforts sont loin d'être suffisants et pour l'essentiel reportés à 2030 dans les hypothèses officielles...
- “L'accord de Paris doit créer un mécanisme qui permette de renforcer régulièrement les engagements pris” - Actu-Environnement - 20 octobre ; où Alix Mazounie du RAC détaille les lignes rouges de l'accord et ce qui pourrait l'améliorer, dont notamment la reconnaissance d'un mécanisme de révision à la hausse des engagements, et un appel clair à sortir des énergies fossiles.
- COP21 : « Il y aura un accord à Paris », assure Hollande - Les Échos - 19 octobre ; où le président français annonce qu'il y aura un accord à Paris, y voit un intérêt économique, et estime que tout dépend d'"à quel niveau se fera l’accord et si nous pourrons régulièrement le réviser."

Pour aller plus loin, le JDD revient en infographie sur les engagements des 20 pays les plus émetteurs.
... dont en premier lieu la question de la solidarité internationale et de son financement :
- Climat : les négociations butent sur les finances - Les Échos - 22 octobre ; où à Bonn l'accord achoppe sur la question du financement, dont les pays en développement contestent le calcul et estiment notamment que les chiffres de l'OCDE de 62 milliards avancés sur 100 pour le Fonds vert sont tronqués. 
- Les pays les plus pauvres s'activent pour la COP 21 - Euractiv - 22 octobre ; où l'étude détaillée des différentes contributions relève que la donne a changé et que les pays en développement ont pour beaucoup adopté des engagements très ambitieux... mais dépendant des financements internationaux.
- COP21 : vive contestation du texte de négociation par les pays en développement - Novethic - 19 octobre ; où 134 pays en voie de développement ont à Bonn vivement dénoncé l'accord proposé, le comparant même à "de l'apartheid" car trop favorable aux pays développés, sans mesure contraignante et ne réglant rien ni sur le financement, ni sur la sécurité alimentaire.

Le levier de la finance pour le climat, enjeux et blocages
- COP21 : dompter la finance pour la mettre au service du climat - Le Monde - 22 octobre ; où dans un appel 212 experts dont 72 membres du GIEC veulent remettre la finance au service du climat et avancent des propositions pour ce faire.
- La « finance climat », joker de la COP21 ? - Euractiv - 21 octobre ; où l'on s'intéresse aux différents mécanismes possibles de "la finance climat", à la nécessité d'y recourir, tout en faisant attention à s'y retrouver dans le compte final et les ambitions du Fonds vert ou d'autres objectifs de financement.
- Des chefs d’États s'unissent pour lancer un appel mondial pour un prix carbone - Actu-Environnement - 20 octobre ; où "une alliance sans précédent de chefs d’États, de représentants de villes et de provinces, avec le soutien de dirigeants de grandes entreprises" en appelle à la mise en place d'un prix global et efficace du carbone.
- Chiffrer le coût de l’inaction, un tournant dans la prise de conscience climatique ? - Novethic - 19 octobre ; où l'on relève que les différents rapports sur le sujet de la part d'institutions ou de groupes financiers s'accordent pour dire que le coût de l'inaction est toujours plus cher que celui de l'action contre le dérèglement climatique à horizon 2040.

- L'Assemblée élargit la taxe sur les transactions financières - Le Nouvel Obs - 16 octobre ; où en France, le vote de la loi de finances est l'objet de batailles... et de victoires sur la taxe sur les transactions financières et le maintien de l'aide au développement.
Et pour aller plus loin, Alix Mazounie du RAC décrypte en 10 chiffres les enjeux des financements climat à ce stade.
La reconnaissance des "déplacés environnementaux" et leur protection en progrès
- Le Sénat vote la protection des «déplacés environnementaux» - Le Figaro - 22 octobre ; où le Sénat vote à l'unanimité une résolution "visant à la promotion de mesures de prévention et de protection des «déplacés environnementaux»", suivant les préconisations du V20.
- Les déplacés environnementaux, grands oubliés de la COP 21 - Libération - 18 octobre ; où la sénatrice Esther Benbassa revient sur l'histoire de la non-reconnaissance des déplacés environnementaux, sur l’Initiative Nansen, et appelle la France et l'Europe à "la mise en œuvre de plans de prévention et de protection des déplacés environnementaux présents et à venir."

Et la préparation de mobilisations citoyennes pour la Cop qui se poursuit !
- « Nous préparons la plus grande action de désobéissance pour le climat » - Reporterre - 22 octobre ; où l’artiste et activiste John Jordan revient sur les différentes actions et organisations de désobéissance civile en préparation pour la Cop, sur les Red lines, les Climate Games, et sur "la plus grande action de désobéissance pour le climat jamais réalisée" prévue pour le 12 décembre.
- COP 21 : le gouvernement sourd aux demandes de la société civile - Libération - 22 octobre ; où la porte-parole de la coalition Climat 21 dénonce le silence et l'absence de soutien de la part du gouvernement, notamment quant aux conditions d'accueil des dizaines de milliers de personnes de la société civile mobilisées qui viendront à Paris pour la Cop. 
- 154 responsables religieux veulent mobiliser avant la COP 21 - La Croix - 20 octobre ; où de nombreux responsables bouddhistes, chrétiens et musulmans appellent "les gouvernements à renforcer la résistance au changement climatique, à bannir progressivement les énergies fossiles et à ne plus émettre de gaz à effet de serre d’ici à 2050".
- Les nouveaux acteurs du changement, l'appel des jeunes pour la COP21 - Huffington Post - 19 octobre ; où l'on s'intéresse aux ambitions et à la préparation de la COY 11 (Conference of Youth), ainsi qu'à l'engagement des jeunes pour le climat, de l'existant à tout le potentiel qu'il reste !

Par ailleurs, le collectif LGBTI pour le climat se lance et explique sa démarche et son engagement dans un appel.
-----
 

Et en bonus :
- De l'inventivité pour sensibiliser aux enjeux climat, avec une brillante démonstration en vidéo de Datagueule, de nouvelles chroniques fiction de Arte, l'utilisation du street art, un livre illustré de Agir pour l'environnement... ou encore des personnalités qui se prennent une claque.

- De l'actu internationale, avec un changement de gouvernement au Canada qui laisse espérer une meilleure prise en compte des questions climatiques, des prévisions inquiétantes au Pakistan sur les impacts futurs du dérgèlement climatique, ou une analyse des engagements de la Chine sur le climat par un entrepreneur chinois...

- Une contre-attaque contre les climato-sceptiques, avec un documentaire sur France 5, une réponse à 9 citations par Libé ou un retour sur le hoax climatique des scientifiques des années 70 qui craignaient un refroidissement...

- L'adaptation et l'action de territoires français qui progresse, que ce soit celle des parcs naturels régionaux, de l'Outre-Mer ou des littoraux.
- La critique des responsables, ici les géants pétroliers et leur double langage, ou des "saboteurs du climat" en général dans un nouveau livre de Nicolas de la Casinière.
- Désinvestir des énergies fossiles toujours, avec un retour sur la conférence du 1er septembre, ou la stratégie offensive de Greenpeace qui va jusqu'à racheter des mines de charbon pour les fermer !

- Et son pendant, l'investissement dans les énergies renouvelables, avec le lancement de la campagne d'Energie partagée dans ce sens, l'appel à changer de banque pour, ou la parution complète et parant aux critiques du scénario 100% renouvelable en 2050 en France de l'Ademe.