Revue de presse climat & Cop 21 du 23 avril 2015

Par Victor Vauquois

 
Cette semaine, dans la revue de presse climat & Cop 21, ombre sur l'organisation de la Cop et lumière sur la valeur sociale du carbone, avec notamment :



La controverse autour du financement privé de la Cop
Les énergies renouvelables, le vent en poupe...
  • Energie: le solaire bientôt aussi peu cher que le charbon - BFMTV - 21 avril ; où l'on s'intéresse à la filière solaire, qui se structure et se perfectionne avec un prix de l'énergie solaire en chute depuis quelques années, et qui continue de baisser jusqu'à arriver à concurrencer le charbon.
  • Transition énergétique : 100 % d’électricité renouvelable en 2050, est-ce crédible ? - Novethic - 21 avril ; où l'Union française de l’électricité publie une étude dans la foulée de l'Ademe qui en reconnait le sérieux aussi bien économiquement et techniquement, et conclue par de nombreuses similitudes, même si l'ambition de 100% de renouvelables en 2050 devra surmonter certains défis notamment sur le stockage de l’électricité.

     
Tandis que le gaz de schiste, qui cherche à revenir par la fenêtre, rencontre des résistances !
  • Le lobby du gaz de schiste noyaute un groupe d’experts de la Commission - Euractiv - 16 avril ; où des ONG Europe dénoncent le "réseau scientifique et technique européen pour l'extraction des hydrocarbures non conventionnels", censé être objectif dans l'étude de l'exploitation des gaz de schiste, et qui s'avère composé de membres dont 70 % représentent ou ont des liens financiers avec l'industrie de la fracturation hydraulique.
  • En Algérie, le refus du gaz de schiste prend une ampleur nationale - Reporterre - 23 avril ; où la lutte contre l'exploitation des gaz de schiste en Algérie prend de l'ampleur, se structure, mais va devoir mener un long bras de fer avec un gouvernement algérien bien décidé à exploiter ses gisements, les 3e plus importants au monde.
  • Les Danois freinent Total sur le gaz de schiste - Reporterre - 18 avril ; où les opérations de prospection pour du gaz de schiste de Total-Danemark rencontrent une résistance et une mobilisation citoyennes inattendues, qui retardent leur planning très serré.


En Afrique, le changement climatique, une question de développement
Et les États Unis qui se montrent volontaristes sur le climat


Donner un prix au CO2, une tendance en hausse...


Comme celle de flécher les investissements vers une économie décarbonée, à tous les niveaux


Les conséquences du dérèglement climatique sur la gestion de l'eau, enjeu technique et géopolitique


De grands pessimistes...
  • Climat : « Il faut accepter l’horreur vraie de la situation » - Terra-Eco - 24 avril ; où le très pessimiste chercheur australien Clive Hamilton analyse psychologiquement les réactions à la réalité du dérèglement climatique, mais reste volontariste : "il y a une différence entre « être foutus » et « être totalement foutus »… Il est encore possible d’être seulement foutus !".
  • Climat-Hollande voit des "obstacles" sur le chemin de la Cop 21 - Challenges - 20 avril ; où le président français reconnait que la réussite de la Cop est un chemin semé d'embuches, et qu'"elle se joue autant sur les contributions de chaque pays pour réduire les gaz à effet de serre (que) sur les financements".

 

Mais des engagements de la société civile au sens large qui se poursuivent !



 

Et en bonus :

  • Le point sur les publications des ONG, avec le RAC qui publie les témoignages d'associations africaines, le CRID qui fait le point sur plusieurs séminaires sur le climat... et la coalition climat 21 qui vient de recevoir le label "grande cause nationale"
  • De l'action en vidéo : le nouveau collectif de désobéissance civile J.E.D.I. for climate poursuit ainsi la lutte contre l'évasion fiscale et les banques climaticides en opérant une réquisition citoyenne de chaises, tandis que les Amis de la terre jeunes se lancent dans une campagne téléphonique.
  • Le visuel pour convaincre : la Nasa publie des clichés de la planète telle que modifiée par le dérèglement climatique, tandis que boredpanda publie un top 20 d'images de street art sur le climat.
  • Le rappeur Prince Ea publie une lettre d'excuse à destination des générations futures...émouvante.
  • Reporterre s'attarde enfin sur la question cruciale de l'impact du dérèglement climatique sur notre production vinicole.
 
Victor Vauquois