Revue de presse climat & Cop 21 du 8 mai 2015

Cette semaine, dans la revue de presse climat & Cop 21, vents contraires entre fossiles et renouvelables et tornade d'appels de personnalités, avec notamment :



A Paris, une rencontre informelle pour accélérer le processus
  • Climat: "il faut accélérer" les négociations - Le Figaro - 7 avril 2015 ; où Laurence Tubiana à la suite de la rencontre informelle à Paris estime que les négociations et engagements partent sur de mauvais rails et qu'il va être très dur de rester sous la barre des 2°C, même si elle note la volonté nouvelle de nombreux États de s'engager.
  • Galop d'essai pour la COP21 à Paris cette semaine - Euractiv - 4 mai ; où une réunion informelle organisée avec une cinquantaine de représentants d’États à Paris vient faire le point sur les contributions remises, et invite à la remise de nouvelles contributions ainsi qu'à les rendre plus homogènes.


En Europe, marché carbone et traité transatlantique en question


Et en Océanie, des appels à s'engager rapidement pour le climat


Le Fonds vert et le financement de la transition qui patinent, et menacent la réussite de la Cop
  • Climat : « La question du financement peut faire dérailler la COP 21 » - Le Monde - 6 mai ; où Pascal Canfin dans une interview présente le contenu de son nouveau livre sur les enjeux de la Cop 21, l'état des lieux de la « bataille de Paris », le rôle des différents acteurs et l'impact central des enjeux de financement.
  • Climat : le Fonds vert en ordre de marche (ou presque) - Novethic - 5 mai ; où l'on fait le point sur le Fonds vert qui après 5 ans d'attente semble devoir se mettre à fonctionner prochainement, et où l'on détaille ce qui bloque encore : le manque d'engagements des États, de concrétisation des engagements existants et les incertitudes sur son application.

     
La fête du travail... et des emplois climatiques ?
Le bal des personnalités climatiques, avec des appels à l'optimisme... variable


Les énergies renouvelables, une solution qui requiert des investissements
  • Elections au Royaume-Uni : quel candidat carbure à quoi ? - Terra-Eco - 6 mai ; où en pleine campagne electorale britannique l'on fait le point sur les positions de chaque candidat sur les énergies renouvelables, mais aussi sur le nucléaire et les fossiles.
  • Non, le bois n’est pas une énergie miracle - 6 mai - Reporterre ; où l'on s'attarde sur l'intérêt du bois comme source d'énergie mais sur l'importance d'une bonne gestion de ses ressources qui ont leurs limites et requièrent le respect d'équilibres délicats.
  • Climat : les énergies « propres » en panne de crédits de recherche - Le Monde - 4 mai ; où l’Agence internationale de l’énergie (AIE) publie un rapport consacré à l’innovation technologique dans le domaine de l’énergie, qui montre qu'il y a encore beaucoup à faire et "dénonce aussi l’insuffisance de l’effort public de recherche et développement en faveur des « énergies propres »".


Et les campagnes de désinvestissement des énergies fossiles qui continuent !
  • 5,4 milliards d’euros - Terra-Eco - 5 mai ; où une nouvelle étude intitulée "la fin du charbon" chiffre le montant énorme investi par quatre banques françaises dans le secteur du charbon dans le monde, "la France arrivant en quatrième position des soutiens aux producteurs d’électricité à base de charbon".
  • L’Eglise d’Angleterre se met au vert - RFI - 2 mai ; où l'Eglise d'Angleterre décide de détourner ses fonds des énergies fossiles et d'investir dans l'économie décarbonée, au nom de la justice et estimant que ce sont "les pauvres qui sont les plus vulnérables au changement climatique".
  • Assemblée générale d'Engie (ex-GDF-Suez):les "anti-charbon" pointent les contradictions du groupe - Novethic - 30 avril ; où l'action des Amis de la terre à l'AG d'Engie pose de nombreuses questions sur le désinvestissement de l’entreprise dans les énergies fossiles alors que l'Etat en est actionnaire, et sur les façons progressives ou directes d'y parvenir.

     
Et pour aller plus loin, Bank of America se retire du financement de mines de charbon, tandis que le Fonds de pension norvégien est appelée à arrêter de financer les énergies fossiles par une pétition à succès.


 

Et en bonus :

Bonne lecture, et bonne semaine !

 
Victor Vauquois