Week-end de mobilisation des 30 et 31 mai

En France et dans le reste du monde, organisations et citoyens se sont mobilisés afin de montrer que, en amont de la COP21, la société civile s'organise.

 

Son ambition est de construire un mouvement durable et pérenne pour la Justice climatique.

 

 

Les organisations environnementales ont mobilisé beaucoup de monde autour d’initiatives importantes notamment à Rennes, à Lille, Aix en Provence et à Strasbourg où une manifestation originale et ludique a montré tout son potentiel mobilisateur : la manifestation égoïste anti-écolo.

 

D’autres organisations ont profité d’événements déjà organisés ce week-end (France Libertés au Festival de l’Oh dans le Val de Marne, débat au Forum européen des alternatives...) pour aborder les questions climatiques.

 

Les 30 et 31 mai ont aussi été l'occasion pour beaucoup d'organisations de protester contre les grands projets inutiles : la Confédération Paysanne organisait des mobilisations importantes autour de l’usine des 1000 vaches, ferme des 25 000 porcelets. D'autres se sont également mobilisés contre l'industrialisation de l'agriculture dans le Limousin.

 

Le Toxic Tour organisé en Île de France ce samedi et ce dimanche avait pour objectif de dénoncer les hauts lieux de pollution en Île de France et le projet d’Europacity dans le Nord de Paris. Certains, comme le collectif TACA de Bordeaux avaient décidé de se réunir devant un lieu symbolique : l’immeuble du Signal, menacé par l’avancée de la mer.

 

Pour dénoncer les responsables du changement climatique, ATTAC et les Amis de la Terre ont sillonné la France, initiant des actions non violentes dans des stations Total.

Des manifestations à vélo Vélorutions ont eu lieu à Nancy et à Bayonne. A Rouen, le Collectif pour les transports gratuits a, dans une ambiance conviviale avec fanfare, fait signer une pétition pour des transports gratuits, précédé par une déambulation d'Alternatiba et suivi par une distribution de tracts par des membres de la Coalition Haute-Normandie pour une prise de contact avec les passants au sujet de la COP21, de ses enjeux, et du défi du réchauffement climatique.

 

L’Alternatiba Givors était un événement important ce week-end qui a réuni énormément de personnes et favorisé la structuration d’un groupe Coalition Climat Rhône qui, s’il existait déjà de fait, a pu devenir officiel lors de cet événement.

 

Une importante participation des groupes de foi est à noter : des marches pour le climat avaient lieu à Paris et à Lyon, organisés notamment par les Chrétiens Unis de France et Jeûne pour le Climat. A Paris avait également lieu une MEDMOB, une méditation organisée dans un lieu public.

 

Ce week-end a permis de mettre en avant de nombreuses initiatives citoyennes, pour proposer des alternatives face au changement climatique : inauguration d’un bac à compost, visite d’un chantier écologique, mise en valeur des solutions des agriculteurs.

 

A Paris, le CCFD Terre Solidaire a tenu à attirer l’attention sur les migrants climatiques, des populations affectées en organisant un rassemblement devant leur siège.

 

Des événements artistiques et festifs comme la Parade Métèque à Paris, des Ateliers de Danse dans le Sud de la France ont également permis d'attirer l'attention et de mobiliser différemment autour du thème du climat. Les Petits Débrouillards ont quant à eux organisé de nombreux ateliers partout en France (Science Tour) pour sensibiliser sur les effets du changement climatique.

 

La mobilisation s’est étendue à l’International, notamment en Afrique avec des rassemblements organisés au Sénégal (Dakar bouge pour le Climat), et en Tunisie (Kool Climat), mais aussi à Genève avec la marche “Mouillons-nous pour le climat”.

 

Certaines de ces initiatives seront présentées lors du week-end organisé par la Coalition les 13 et 14 juin à Nanterre. Des ateliers incubateurs permettront d’échanger autour de ces formes de mobilisations afin de les multiplier dans la perspective de décembre.

 

Voici un panel des photos collectées :

Et des vidéos !

Fete du velo par lavoixdunord

 

Les 30 et 31 mai, pourquoi ?

    Le dernier week-end de mai se situait au coeur d’une période intense en termes de mobilisations internationales, pour n’en citer que quelques-unes : aux USA, les mouvements ont célébré le dixième anniversaire de l’ouragan Katrina par une série d’actions à travers le pays, en Allemagne, d’autres se sont mobilisés en marge du sommet du G7, tandis qu’en France, la journée mondiale de l’environnement (5 juin) a marqué le départ du tour en tandem 4 places d’Alternatiba (180 étapes à travers 5000 kilomètres pour mobiliser sur les enjeux climatiques). Du coté de la Coalition, nous avons souhaité que ce week-end soit l’occasion pour les centaines de dynamiques existantes et naissantes en France de se manifester, par ces deux jours d’initiatives nous annoncions notre détermination à nous mobiliser collectivement face à l’urgence climatique, dans la perspective du sommet de la COP21 et au-delà, pour constituer un véritable mouvement en faveur de la justice climatique.

En petits ou gros collectifs, avec plus ou moins d’organisation, nous vous proposions donc de vous joindre à nous en lançant votre propre initiative. Ce kit vous y a aidé : il contient plusieurs fiches action pour vous donner des idées (p.2 à 14), ainsi qu'une page sur les dynamiques locales et la façon dont nous pouvons vous aider à les impulser et alimenter (p.15).

 

Téléchargez le kit de mobilisation en version pdf 

 

Appel de la Coalition : Réunissons 1000 initiatives pour le climat les 30 et 31 mai 2015

La Coalition Climat 21 appelle à des mobilisations partout en France les 30 et 31 mai 2015. 

La France accueillera la Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique (COP21) à Paris du 30 novembre au 12 décembre 2015.

Après plus d’un demi-siècle de discussions au plus haut niveau, les gouvernements et les institutions internationales ne se montrent toujours pas à la hauteur du défi climatique alors que les États et les multinationales, principaux responsables des émissions de gaz à effet de serre, refusent toujours de se passer des ressources fossiles.

 

Aujourd'hui, nous sommes toutes et tous affecté.e.s et concerné.e.s. Il ne s’agit pas seulement de sauver les ours polaires ou d'empêcher la fonte des glaces, il s’agit de répondre à l’urgence climatique et de repenser nos modèles de production, de consommation et d'échanges, de stopper la destruction des ressources naturelles et de garantir des conditions de vie décentes aux populations, au Nord comme au Sud.

 

Pour relever le défi climatique, nous avons besoin d'engagements individuels et d'alternatives concrètes, mais aussi de porteurs et porteuses d'initiatives, de solutions issues des territoires et de politiques publiques ambitieuses qui mettent la justice sociale et écologique au cœur de nos projets de société.

 

Nous appelons les citoyen.ne.s, les collectifs et organisations de la société civile à se rencontrer dans leurs villes, leurs villages, leurs quartiers, leurs lieux de travail, d’étude ou de loisirs pour échanger, informer, dénoncer, proposer et construire un grand mouvement citoyen, une caisse de résonance pour rendre visibles et faire avancer nos luttes.

 

C'est pourquoi, les 30 & 31 mai 2015, la Coalition Climat 21 appelle à l'organisation de « 1000 initiatives pour le Climat », premier grand moment de mobilisation décentralisé en France et à l’étranger, sur la route de Paris. Pour atteindre cet objectif, la coalition vous propose un kit de mobilisation, des supports de communication et une carte des initiatives à votre disposition sur le site.

Dès maintenant, nous vous invitons à contacter vos voisin.e.s, vos ami.e.s  et vos allié.e.s pour lancer des initiatives locales afin d'amplifier la mobilisation.

Télécharger cet appel à mobilisation pour les 30 et 31 mai en version pdf 

Ressources

  • Téléchargez les différents matériels de la Coalition Climat 21 pour vos initiatives locales en cliquant sur les images ci-dessous: