Week-end des 2, 3 et 4 octobre - Préparation des mobilisations en vue de la COP21

Nous étions plus de 500 à l’Université de Créteil ces 2, 3 et 4 octobre pour cette dernière réunion internationale avant les mobilisations de décembre : trois jours pour présenter les temps forts de la mobilisation et se mettre d’accord sur leur articulation.

 

"Réunie à Créteil durant le week-end, la Coalition Climat 21 a montré son énergie : les rendez-vous de novembre et décembre sont bien fixés, et la préparation tourne à plein régime. Reste maintenant à susciter la mobilisation pour les rassemblements des 29 novembre et 12 décembre." Retrouvez l'article de Reporterre "La société civile prépare une COP 21 pleine de rebondissements".

 

 

Le vendredi 2 octobre, la journée internationale, était dédié aux discussions stratégiques autour de la construction du mouvement pour la Justice climatique.

 

Cette réunion constituait la troisième réunion stratégique internationale de la Coalition après une première à Paris en août 2014 et une deuxième au Forum Social Mondial de Tunis en 2015. Beaucoup d’internationaux étaient naturellement présents pour poursuivre les discussions : des militants américains, des mouvements de base (Grassroot Global Justice Alliance), Tom Goldtooth du Indigeneous Environmental Network, Martin Vilela de la Plate-forme bolivienne sur le changement climatique et bien d’autres… Au total plus de 40 nationalités étaient représentées.

 

La matinée a permis à toutes et tous de se mettre à jour en présentant rapidement la Coalition et en informant sur les dernières avancées des travaux au sein de celle-ci.

 

Celles et ceux qui n’avaient pas encore vu la campagne de mobilisation ont pu la découvrir notamment à travers le spot télé sous-titré en anglais. Le slogan de la campagne « si on ne fait rien, personne le fera à notre place » a pris tout son sens au cours de ce week-end.

 

Les temps de mobilisation étaient au coeur des discussion : présentation des espaces de convergence de décembre (ZAC et Sommet Citoyen pour le Climat) et des mobilisations encadrant la COP : les marches des 28-29 novembre et l’action du 12 décembre.

 

L’après-midi a permis d’approfondir les discussions autour de ces temps forts et de leur articulation avec les mouvements et réseaux internationaux.

 

Marche des 28 et 29 novembre

 

Après un tour d’horizon des marches organisées en France et dans le monde entier, a été plus spécifiquement évoquée l’organisation de la marche de Paris.

 

A Paris, la marche se déroulera le 29 novembre. Elle sera organisée sous forme de « blocs thématiques » ou chapitres afin de porter les messages que souhaite faire passer la Coalition -en tête, les communautés affectées à travers le monde et dans les quartiers populaires, puis les solutions, les responsables, la nature, les porteurs de changement, les citoyens concernés pour toutes celles et ceux qui veulent manifester leur préoccupation face au changement climatique.

 

Le 12 décembre ou D12

 

Au cours de cette réunion a également été présenté un projet d’actions prévu le 12 décembre. Etaient évoquées à l’origine trois actions : un mouvement de convergence, une action intitulée « Red lines » avec une proposition d'occupation non violente du Bourget, au moment de la fin des négociations et enfin une dernière action visant un acteur du secteur privé comme en partie responsable des dérèglements climatiques.

 

La journée du vendredi a été également l’occasion de débattre de l’après COP  - les militants ont pu mettre en avant les points positifs du processus pour la justice climatqiue initié par la Coalition : avoir permis de créer un espace pour tenir des conversations délicates, s’appuyer sur une vision réaliste de la COP mais aussi les points négatifs : l'actuelle trop faible participation des pays des Suds dans ces discussions.

 

 

Le samedi 3 octobre, journée internationale et nationale, ont été résumées les discussions et recommandations de la journée du vendredi.  L’attention a été attirée sur le budget restreint de la Coalition pour faire face aux temps forts de décembre.

 

Une division en groupes de travail a permis de débattre sur chaque temps fort. :

 

  • Le temps de la marche a été décliné en groupes de travail sur les marches en régions, les marches dans le monde et enfin la marche de Paris.

 

  • Le groupe de travail sur la ZAC a permis de familiariser les militants avec  les espaces qui vont être mis à disposition, les projets de programmation et de faire remonter les attentes des participants. 

 

  • Au sein du groupe de travail sur le Sommet citoyen pour le Climat ont été présentées les différentes composantes du Sommet Citoyen pour le Climat : le Climat Forum, le Village des Alternatives et le Marché Paysan, ses détails logistiques (lieu, date) et les premières propositions.

 

  • De nombreuses personnes ont participé au groupe sur l’action du 12 décembre pour en savoir plus sur les composantes de la journée et débattre du déroulé pratique.

 

La journée s’est terminée par une plénière au sein de laquelle les militants ont pu faire un retour sur les groupes de travail de la marche et du 12 décembre. Au sein du groupe de travail du 12 décembre, l’idée a émergé de greffer l’action visant le secteur privé à l’action visant la COP. Enfin, les militants ont pu discuter du consensus d’action pour les diverses initiatives du 12 décembre.

 

La journée du dimanche était consacrée aux nationaux avec une première présentation en détail des espaces de convergence et la méthode pour y présenter des activités : la ZAC et le Sommet Citoyen pour le Climat. Ensuite, les militants ont été invités à rejoindre des groupes d’information sur les hébergements, le transport, et la communication et site internet.

 

L’après-midi a été consacrée à des groupes par affinités : Solutions COP21, réflexions sur l’après 2016, Mobilisations de la jeunesse, spiritualités et climat, Genre et Justice climatique,  Tribunaux pour la Justice climatique, groupes anti-TAFTA…

 

Comptes-rendus

 

Présentation projetée pendant la journée :

 

 

Vendredi 2 octobre :

Réfléxions sur 2016

Les marches décentralisées

Comptes-rendu des groupes d'affinités du dimanche :

 

« Actions menant à une justice et des tribunaux sur l’environnement »

Atelier Femmes et Justice Climatique

 

 

 

Retrouvez l'agenda de cette rencontre.

 

 
 

 

Nous remercions celles et ceux qui faisaient partie de groupes affinitaires et groupes de travail, de faire remonter vos notes et compte-rendus à l'adresse : contact@coalitionclimat21.org . Nous essaierons de les mettre le plus rapidement sur le site !